pas suivants - groupe inter-partis genevois


Et maintenant ? Que fait le Groupe interparti pour la régulation du cannabis à Genève ? 


Suite au lancement public du Projet "Pour plus de sécurité dans la ville" dans sa version 01 le 5 décembre 2013, les membres du Groupe ont présenté le document au sein de leurs partis respectifs et poursuivi le travail d'explication à travers les médias et les associations actives dans le domaine des addictions et de leur prévention. 

Le Groupe a également repris ses travaux et auditionné plusieurs spécialistes du domaine : juriste, représentants des secteurs agricole ou médical, ancien trafiquant, afin de parvenir au mois de juin 2014 à une version plus aboutie du Projet qui réponde aux questions et objections soulevées depuis le lancement public. Il s'agit aussi d'esquisser les modalités selon lesquelles le Projet pilote d'Associations de Consommateurs de Cannabis (ACC) pourraient être mises en application. 

Sur un point, le Groupe a d'ores et déjà modifié son approche : il estime que l'ouverture des ACC aux mineurs, telle que l'envisageait la première version du Rapport, remettrait en question l'acceptation du Projet dans son ensemble par les citoyens genevois et suisses. Le Groupe est cependant bien conscient que l'exclusion des mineurs ne résout en rien le problème aigu que pose la consommation actuelle des moins de 18 ans qui seraient poussés à continuer s'approvisionner sur le marché noir en produits non contrôlés et dans des conditions très défavorables. 

Le travail en cours

  1. Présentation de la proposition dans les différents partis en incluant leurs représentants fédéraux et cantonaux, ainsi que leurs représentants du pouvoir judiciaire. Préavis des partis.
  2. Consultation des parlements des jeunes (en Ville de Genève, à Meyrin au Grand-Saconnex, à Thônex et à Vernier) et des Jeunesses des partis sur la question de l’accès des mineurs au cannabis.
  3. Consultation de la Commission consultative en matière d'addictions du Canton de Genève et des villes de Berne, Bâle et Zurich.
  4. Synthèse des résultats des consultations et préparation par le groupe interpartis d’une intervention au Grand Conseil invitant le Conseil d’Etat à:

    • mandater un groupe d’experts indépendants pour dessiner un projet précis en se basant sur les informations récoltées.
    • solliciter l’autorisation / dérogation du Conseil fédéral pour la mise en œuvre du projet pilote proposé par le groupe d’experts.