cannabis regulation


La régulation du cannabis. Une analyse comparative d’une politique drogue en transformation (2015-2018)

Projet financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique.

Sandro Cattacin et Anne Philibert (Université de Genève), Frank Zobel et Michel Graf (Addiction Suisse), Françoise Dubois-Arber, Jean-Pierre Gervasoni (IUMSP, Lausanne)

Le projet

La montée en puissance, depuis les années 1980, de ce qu’il est courant d’appeler la « guerre contre la drogue » ne produit pas les résultats escomptés. Au-delà de son incapacité à empêcher la croissance de la consommation et le trafic, ce sont les effets pervers de la prohibition en matière de santé et de sécurité publique qui soulèvent aujourd'hui des interrogations. Le basculement vers la légalisation du cannabis dans certains Etats serait le témoin d’un glissement du cadre de pensée dans la manière d’appréhender la régulation des drogues, depuis une logique prohibitionniste, vers une logique de régulation de l’accès au cannabis. Notre objectif est de décrire et expliquer, par une analyse comparative, les fondements sur lesquels reposerait ce changement.

Nous proposons de retracer l’histoire des débats qui ont contribué à établir une nouvelle forme de gouvernance (la gouvernance du risque) dans la redéfinition des décisions politiques, s’illustrant par le changement dans la représentation collective, le renouvellement de la prise de décision des acteurs, et les bouleversements institutionnels. Notre questionnement prendra la forme suivante : D'une part, pourquoi et comment la question de la régulation de l’accès au cannabis a été intégrée à l’arène politique? D'autre part, sous quelle forme cette question a-t-elle été source de controverses au sein de cette arène? L’objectif sera donc de cartographier ces controverses afin de reconstituer le débat public en général et le changement d’orientation des agents principaux (les stakeholders) en particulier.

Dans une tension entre pouvoir et connaissance, l’épisode de la régulation du cannabis est particulièrement pertinent parce qu’il redéfinit la gouvernance du risque, avec les éléments suivants qui doivent être pris en considération: 1) la reconnaissance progressive de l'échec du paradigme de la «guerre à la drogue»; 2) l’évidence scientifique controversée et l'utilisation politique qui en est faite; 3) plusieurs stratégies recommandées par les experts ou basées sur des questions idéologiques; 4) la nature de la nouvelle gouvernance multi-niveaux qui est établie; 5) la définition de l’agenda, qui détient le pouvoir, et d’où vient la connaissance; 6) les valeurs et les droits (antagonisme entre la liberté fondamentale et la sécurité des biens et des personnes).

Empiriquement, nous souhaitons comparer les nouvelles expériences qui ont lieu dans l'État du Colorado, l'Uruguay, l'Espagne, le Portugal. Le but est de saisir à travers ces études le contexte et la manière avec laquelle les questions relatives à la réglementation du cannabis ont été politiquement encouragées. En contrepoint, nous étudierons le cas de l’Oregon, qui a été le théâtre de deux votes sur la régulation de l’accès au cannabis à chaque fois rejetés, et le cas des Pays-Bas qui introduit dans les années 1970 les Coffee Shops. Ce cas nous permet de vérifier ce qui est nouveau au contexte contemporain, comparé aux débats des années 1970.

Au travers de cette recherche, nous souhaitons donc apporter un éclairage sur la manière dont la société du risque se propage dans un domaine de santé publique traditionnellement dominé par une logique prohibitionniste. Par la comparaison internationale, notre travail permettra de mieux saisir les configurations d’agents qui définissent différents modèles de régulation, et de mettre en évidence les mutations et les transformations au sein des cadres de pensées autour de la drogue (et ce que cela implique pour les professionnels, y compris en termes de prévention).

Cycle de conférence

LA FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ, INSTITUT DE RECHERCHES SOCIOLOGIQUES DE GENEVE PRESENTE: 

CYCLE DE CONFERENCE : « LES DROGUES DANS TOUS LEURS ETATS »
Les mercredis de 18h30 à 20h 
Uni Mail, salle MR160, entrée libre

Sous la responsabilité de Sandro Cattacin avec la collaboration de Barbara BroersAnne Philibert et Loïc Pignolo

 

2 mars

HISTOIRE DE LA PROHIBITION: PERSPECTIVE COMPARÉE EN FRANCE, AUX PAYS-BAS ET AUX ETATS-UNIS

Alexandre Marchant, Département d’Histoire contemporaine, Université Paris Ouest Nanterre

Ursulla Cassani, Département de droit pénal, UNIGE

 

9 mars

DEAL DE RUE DANS UN QUARTIER GENEVOIS: RÉSULTATS D’UNE ENQUÊTE DE TERRAIN

Loïc Pignolo, Institut de recherches sociologiques, UNIGE

Christian Ben Lakhdar, Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, LEM et OFDT

 

16 mars

LA PROHIBITION DES DROGUES COMME MAINTIEN DE L’ORDRE SOCIAL

Michel Kokoreff, Département de Sociologie et d’Anthropologie, Paris 8

Barbara Broers, Département de santé et médecine communautaires, UNIGE

 

23 mars

LES REPRÉSENTATIONS DES DROGUES DANS LES MÉDIAS: ENTRE BANALISATION ET MÉDICALISATION

Audrey Arnoult, Laboratoire ELICO (Equipe de recherche de Lyon en sciences de l’information et de la communication), Lyon

Sylvie Arsener, Le Temps, Genève

 

6 avril

DÉPENDANCE, VULNÉRABILITÉ, ET AGIR FAIBLE

Marc-Henry Soulet, Chaire de Sociologie, politiques sociales et travail social, UNIFR

Jean-Pierre Couteron, Fédération Addiction, Paris

 

13 avril

LES DROGUES SONT-ELLES DANGEREUSES? RÉSULTATS DU RAPPORT DE LA COMMISSION FÉDÉRALE DROGUES

Sandro Cattacin, Institut de recherches sociologiques, UNIGE

Dagmar Domenig, Fondation Arkadis

 

20 avril

GUERRE ANTI-DROGUE, GUERRE ANTI-DOPAGE: DIFFÉRENCES ET SIMILARITÉS

Bengt Kayser, Département de physiologie et Institut de la médecine du sport, UNIGE et UNIL

Jean-Luc Veuthey, Faculté des sciences, Section sciences pharmaceutiques, UNIGE

Rafaelle Poli, Institut de Géographie, UNINE

 

27 avril

LA REMISE EN QUESTION DU RÉGIME DE CONTRÔLE DES DROGUES: ÉMERGENCE ET TENDANCES

Olivier Guéniat, Police judiciaire du canton de Neuchâtel

Jean-Felix Savary, Groupement Romand d’Etudes sur les Addictions

(GREA), Lausanne

Samia Hurst, Institut Ethique Histoire Humanités, UNIGE

 

11 mai

REGULATION OF DRUGS IN THE GLOBAL GOVERNANCE: HOW TO GO BEYOND THE INTERNATIONAL LEGISLATION

Ethan Nadelmann (présence à confirmer), Drug Policy Alliance, New York

Christopher Hallam, Centre for History in Public Health, London

School of Hygiene and Tropical Medecine

Christian Schneider, Office fédéral de la police (FedPol), Bern

 

18 mai

LES POLITIQUES DE RÉGULATION DU CANNABIS: VERS DE NOUVEAUX MODÈLES

Anne Philibert, Institut de recherches sociologiques, UNIGE

Frank Zobel, Addiction Suisse, Lausanne